Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme) au Pays d’Arlanc dans le Livradois Forez

  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme)

Accueil du site > Pages Annexes > Les cloches

Les cloches

La cloche "Marie-Benoîte" :

A cette date (1867), elle aurait été fondue dans le pré à côté de l’église, la précédente ayant été fêlée. Pour réaliser cette opération, le clocher aurait été démoli. Sur les photographies antérieures à 2000, la coloration de la maçonnerie témoigne de ce remaniement. Elle pèse 690 kg environ et a été électrifiée en 1984. Le joug qui la supporte a été remplacé en 2009 à la suite de sa rupture. Voici les inscriptions : “PAR MA VOIX FORTE ET SUPPLIANTE J’IRAI PORTER AU CIEL TOUS LES VOEUX DES / HABITANTS DE SAINT SAUVEUR / + CARTIER ETIENNE CURé PARRAIN CHAUMONT ANNE-MARIE MARRAINE CHAPELLE BENOIT MAIRE / + SOUS LE REGNE DE PIE IX PAPE ET DE NAPOLEON III EMPEREUR JUIN 1867 BURNICHON FONDEUR A MONTFERRAND Armoiries de Napoléon III Armoiries non identifies : à 4 fusées accolées en fasce.”

La cloche "Augustine" :

Une autre cloche, "Augustine", de 1698, 30 kg environ, porte les inscriptions suivantes : “SANCTE AUGUSTINE SANCTA URSULA ORA PRO / NOBIS MM MAR SUPERIEURE / Sr MARGUERITTE DE L’ASSOMPTION ASSISTANTE / Sr ZELATRICS Sr CATHERINE DE S JEAN DEPOSITAIRE ET SEUR MARGUER. Cartouches : Christ portant le globe du monde entouré de flammes lettres sous la traverse dans un cadre rond entouré de flammes. (Inv. Auv. D’après l’inscription provient d’un établissement pouvant être le couvent des Ursulines d’Arlanc, disparu).”



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP